L’Ange du Bizarre

Alex-6 a encore frappé… et m’a proposée cette bien bizarroïde créature : L’Ange du Bizarre

Ange du Bizarre

cliquezL’Ange du Bizarre a fait son apparition dans une nouvelle éponyme. L’Ange du Bizarre (The Angel of the Odd ») a été publié pour la première fois dans le  Columbian Magazine en avril 1844. Le titre entier original était : « The Angel of the Odd: An Extravaganza ». Elle fait partie d’un recueil intitulé : Histoires grotesques et sérieuses. écrit par Edgar Allan Poe publié en 1871.

Voici comment Alex-6 me l’a présenté :

« L’Ange BIZARRE est sans doute né comme il dit « du brouillard de l’ivresse » mais c’est Charles Beaudelaire qui l’a traduit!

« Dans la prodigieuse Jobardise du siècle, dit-il, des pitoyables barbouilleurs (journalistes) imaginent des possibilités improbables, des »accidents bizarres », lui chez lui, après une soirée arrosée, il découvre un monstre assis à sa table, absolument indescriptible: 

une personne dont le corps est une pipe de vin ou une pièce de Rhum ou quelque chose d’analogue. Il a une apparence FALSTAFFIENNE.

Son extrémité extérieure est ajustée par deux caques qui semblent remplir l’office des jambes.

Au lieu des bras de la partie supérieure de la carcasse pendillent deux bouteilles passablement longues dont le goulot  figure les mains.

Sa tête est une de ses cantines de Hesses qui ressemble à de vastes tabatières avec un trou dans le milieu du couvercle.

Cette cantine est surmontée d’un entonnoir à son sommet qui fait comme un chapeau de cavalier rabattu sur les yeux et posé de champ sur le tonneau.

Le trou grimaçant est comme la bouche d’une vieile fille.

Il n’a pas d’ailes mais, dit-il dans son parler à lui, il est l’ange bizarre!.

Voilà, à ta santé avec tout ça ! »

Alors si comme moi, vous ne connaissez pas tous les termes techniques petite « traduction » en françois actuel :

  • Pipe de vin = unité de mesure correspondant à un tonneau de bois d’environ 381 litres de contenance.
  • apparence Falstafienne = avoir les qualités de Falstaff, en particulier sa robustesse, l’humour paillard, la coquinerie de bonne humeur, et l’arrogance éhontée. Sir John Falstaff est un personnage comique de fiction, créé par Shakespeare.
  • Caques : tonnelets servants à conserver le hareng séché à l’origine. Il peut également contenir de la bière ou autre breuvage…
  • Cantine de Hesses, Sorte de flasque d’origine allemande en forme de haricot.

Si vous voulez plus de détails je vous invite vivement à lire cette nouvelle en cliquant ci-dessous :

l’accent allemand de l’Anche ti Pizarre est splentite!!!bruckmann-poe-portrait

- tiretSi toi aussi tu veux voir un monstre entrer dans le bestiaSADaire

clique là ->Le bestiaSADaire

- tiret

4 réflexions sur “L’Ange du Bizarre

  1. Bon , je le trouve plus alors je reprends:
    J’adore ton interprétation de l’ange d’Edgar POE; je pensais que c’était là un monstre pas évident à traduire avec la description qu’il en donnait et bien voilà! que dire ? C’est beau monstrueusement beau! merci!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s