Fáfnir

1 mois, 1 monstre a proposé Fáfnir…

Fafnir

cliquezFáfnir est, dans le cycle de Sigurd de la mythologie scandinave, le fils de Hreidmar et le frère de Regin et d’Ótr, originairement un nain relativement puissant, qui, après s’être emparé du trésor maudit de son père, prend la forme d’un dragon afin de le protéger. Il est finalement Dans le poème eddique Reginsmál et la Völsunga saga, Regin explique à son fils adoptif, Sigurd, l’histoire de l’or du dragon Fáfnir. Cet épisode est également résumé dans la partie Skáldskaparmál de l’Edda de Snorri.mis à mort à l’instigation de son propre frère Regin, par le héros Sigurd.

Fafnir (celui qui enlace) Otr ou Oter (la loutre) et de Regin étaient les trois fils du magicien Hreidmar.

Avec eux débute la saga de l’anneau des Nibelungen. Il existe déjà quelques différences entre les écrits nordiques et germains qui ont servi de base et qui fut modifiés selon les canons romantiques du XIX ième siècle, dans la Tétralogie de Wagner

la légende : 

Au cours d’une expédition sur la terre des hommes (Midgard), Loki tua une loutre endormie avec une pierre plate au bord d’un ruisseau. Transportant la dépouille de la loutre, Loki, Odin et Hoenir arrivèrent dans une maison et offrirent de partager la viande de la loutre en échange d’un coin pour passer la nuit. Hreidmar, le propriétaire de la maison, se rendit compte avec horreur que la loutre n’était autre que son propre fils, Oter. 
Hreidmar qui était un magicien jeta un sort pour affaiblir ses hôtes puis, avec l’aide de ses deux autres fils, il leur lia les pieds et les mains. 
Odin clama leur innocence et fit remarquer qu’ils ne seraient jamais venus ici s’ils avaient su que la loutre était le fils. Finalement, Hreidmar fixa le montant du dédommagement pour la perte de son fils: assez d’or pour couvrir l’endroit et l’envers de sa peau. Mais celle-ci était dotée de pouvoir magique et pouvait s’agrandir ainsi une quantité raisonnable d’or ne pouvait pas suffire à la recouvrir. Hreidmar autorisa Loki à aller chercher cette importante quantité d’or tandis qu’Odin et Hoenir restaient à la ferme en otages.

Le dieu du feu ne fut pas autorisé à porter ses chaussures-ciel, qui furent conservées comme assurance de son retour. Ayant emprunté le filet qui noie de Ran, l’épouse d’Aegir, Loki descendit le long d’un labyrinthe de tunnels ruisselants et atteignit un lac souterrain, où il captura un gros brochet.
Comme la loutre, ce n’était pas qu’un simple animal: il s’agissait du nain Andvari, le personnage le plus riche de tous ceux qui vivaient sous terre.

 Sous la menace, Andvari abandonna à Loki son immense trésor, qui comprenait en outre un anneau magique en or. Mais très en colère, le nain jeta un terrible sort sur la bague, qui causerait la perte de tous ceux qui la porteraient. Loki mit la bague à son doigt et partit avec le trésor. De retour à la ferme avec l’or, tout la surface de la ‘loutre’ était recouvert sauf une moustache, alors Loki se sépara de son anneau.
Une fois qu’Odin et Hoenir eurent été libérés, Loki mentionna à Hreidmar le sort qu’Andvari avait jeté sur l’anneau avant de le transmettre au fermier. Effectivement, Hreidmar fut tué peu de temps après par ses propres fils, Fafnir et Regin, qui prirent la fuite avec le trésor maudit.

Fafnir garda le trésor pour lui seul, et afin de mieux le protéger il se changea en dragon (symbole de l’avarice).

Quant à Regin il devient orfèvre à la maison royale du Danemark, le roi Hjalprek du Jutland. Là, Regin recueillit Sieglinde perdue dans cette contrée inconnue, juste avant qu’elle donne naissance à son fils Siegfried.

Il fit l’apprentissage du jeune Siegfried (ou Sigurd) et l’enjoignit à terrasser le dragon Fafnir, projetant de le tuer après pour s’approprier le trésor.

Siegfried trouva le dragon et le transperça par en-dessous, puis suivant les conseils de Regin, il fit rôtir le cœur du monstre ce qui lui donna une force prodigieuse et but quelque goutte de son sang ce qui lui permit d’apprendre le langage des oiseaux, qui était l’un des pouvoirs de Fafnir.

Les oiseaux se mirent donc à parler à Siegfried le prévenant que son père adoptif allait le tuer pour s’approprier le butin. 
Donc quand Regin vint à la caverne pour savoir qui avait gagné, Siegfried le tua aussitôt gardant pour lui le trésor enchanté ce qui perpétua l’histoire maudite de l’anneau des Nibelungen.

- tiretSi toi aussi tu veux voir un monstre entrer dans le bestiaSADaire

clique là ->Le bestiaSADaire

- tiret

4 réflexions sur “Fáfnir

  1. comme à chaque fois l’illustration est superbe. C’est un drôle de conte car figure toi que surle blog des amis cafards /http://cafardages2.canalblog.com/ ils viennent de nous faire découvrir un monstre du Paraguay le CHUPACABRA (le suceur de chèvres) qui ressemble à Fàfnir taille de chien , longue queue, peau jaune….la mythologie n’a pas de frontière!

    J'aime

    • c’est vrai que quand on regarde de plus prêt plein de bestioles se ressemblent… Je suis censée le faire prochainement le chupacabra… mais chut!!! faut pas le dire 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s