Baron Samedi et Maman Brigitte

Ce charmant couple m’a été proposé par Rex Buthor

Baron Samedi et Maman Brigitte

cliquezDans le vaudou, Baron Samedi (ou Baron Samdi, Bawon Samedi, Bawon Sanmdi) est l’un des aspects du lwa Baron. C’est l’un des Guédés, ou leur père spirituel. Sa femme est Maman Brigitte. C’est l’esprit de la mort et de la résurrection, il se trouve à l’entrée des cimetières et se met sur le passage des morts vers la Guinée. Il représente aussi les excès sexuels : il mène une danse langoureuse, la banda, qui imite le coït.

Certains anciens mystiques haïtiens prétendent qu’une invocation rituelle de ce dieu le 1er samedi du mois de juin au lever du soleil permettrait d’obtenir la mort de certains ennemis ou d’obtenir la domination maléfique d’une femme qui se serait rebellée. Il s’agit bien entendu d’une croyance populaire des Haïtiens totalement indépendante du culte vaudou en général et des attributs qu’il prête à ce lwa en particulier. Il sert également à l’approche du jour des morts (1er novembre) à la vengeance des âmes errantes, des personnes persécutées, des sorcières et des consultantes des cultes vaudou. Il est invoqué avec l’aide de bourdons pour lequel un charme sera jeté sur les aiguillons selon la parole biblique « mort où est ton aiguillon? ».

Dans la mythologie vaudou, Maman Brigitte (Grann Brigitte, Manman, Manman Brigit, Manman Brijit) est un lwa de la mort, épouse de Baron Samedi.

Elle boit du jus de piments, et elle est symbolisée par un poulet noir. Comme Baron et les Guédés, elle emploie un langage obscène.

Elle protège les pierres tombales et les cimetières, à condition qu’ils soient convenablement pourvus de croix.

En tant que divinité vaudou du Nouveau Monde, Maman Brigitte a probablement pour origine sainte Brigitte.

Ses fidèles lui rendent hommage le 1er lundi du mois de juin en lui offrant des liqueurs et des parfums pour sa protection, ses grâces et son intervention bienveillante auprès de son époux Baron Samedi. Elle libère les femmes qui l’invoquent des charmes maléfiques. Certains initiés peuvent l’invoquer pour obtenir la guérison des ulcères. Ces rituels spectaculaires ont pratiquement disparu de nos jours. Son haleine pimentée mélangée au souffle de l’initié est censée troubler l’eau mise en contact avec les victimes d’un envoûtement.

- tiretSi toi aussi tu veux voir un monstre entrer dans le bestiaSADaire

clique là ->Le bestiaSADaire

- tiret

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s