La Genèse…

- tiret

L’Histoire racontée par SAD de la Génèse : Les aventures de Joe Skull, 1. Rencontres :

Au début tout était noir. Dieu dit que la lumière soit et la lumière fut…

Ensuite il a créé les bestioles et l’Être humain… le pêché originel, la sexualité, etc… donc Joe Skull pensait être gay et voulait sortir du placard mais il arrive chez les tueurs nés et ils tuent son coming out dans l’œuf… sinon pourquoi toutes ces splendides « Skull’s girls  » ?

Tout comme dans la Génèse, il y a des miracles (Dieu est à côté de la porte d’ailleurs)!!! LES MONSTERS TRUCKS !!! Le miracle pour ceux qui haïssent les créneaux… Bon Starky et Hutch étaient garés devant la porte mais ils n’ont rien fait, apôtres muets, témoins du début du périple de Joe et Blowy…

Début de l’exode, le parc municipal où Blowy s’endort sous un journal russe parlant d’un de ses lointains ancêtres astronautes… Joe reçoit un message divin en rêve… il parle du grand Créateur… Collectionneur, Décorateur, une sorte de Grand Architecte porcin…

Blowy baptise Joe et le sort de ses rêves pour lui indiquer ses missions pour prouver sa foi et attendre le grand Architecte… Première épreuve annoncée par Blowy en mode Mopral : gagner argent… Qui de mieux placé que le Duc, Mister Big L., – toujours parler à Dieu plutôt qu’à ses seins (dieu a créé l’homme à son image, je suis une femme, dieu est une femme) – pour savoir où trouver du travail… Pour trouver l’endroit, il faut affronter le labyrinthe et le Kikinotaure (c’est hargneux ces petites bêtes), Dédale à une sale gueule et Yéta qui bouge pas d’un iota se fait jeter… Toute une odyssée ! Une jolie sirène, Pfeiffer (je crois) vient le tenter et le soumettre à la question… Joe, imperturbable, lui résiste et se sauve sans briser la glace avec elle… course poursuite, les flics aux trousses… puis It, aveugle, arrive tel le petit Poucet semant ses cailloux… Joe et Blowy suivent sa piste regardante…

Deuxième épreuve, sorte de cours des miracles : les Collecteurs, marchants du temple… tentateurs, détenteurs des parties les plus intimes… Quand tout à coup Zorro, non euh, Ghost Rider, euh non Terminator, euh non, super Korri arrive sur son cheval d’argent !!! Le Roi des collecteurs d’autographes… mais les Romains, pardon, les flics arrivent et réduisent les Joetiens euh, les collecteurs, au silence. Il ne faut pas parler de cette nouvelle religion !!! Georges Bouche leur rend la Parole, les aventures de Joe seront racontées !!!

Là, surgit le Grand Architecte Porcin, Joe et Blowy s’infiltrent dans son véhicule … et ils atterrissent en Ecosse dans un cottage en face de Dunnottar… la chance !!! pfff… bon… on va s’arrêter là, j’en ai déjà bien trop dit !!! Suivra tout un bestiaire, une sorte de bête du Sheshire, des taupes, des boucs… des champignons… La drogue c’est mal…

- tiret

Ceci est ma libre interprétation, aucun animal n’a été molesté, les lieux, personnages et autres sont la propriété de Joe Skull…

Une réflexion sur “La Genèse…

  1. Pingback: Les nouveaux commandements | THE SAD's Land

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s